Open Access Open Access  Restricted Access Subscription or Fee Access

Inspection, policing, and racism: How municipal by-laws endanger the lives of Chinese sex workers in Toronto

Elene Lam

Abstract


The debate on the regulation of sex work in Canada has largely focused on the criminal law, and especially, how criminalizing sex work violates the human rights of sex workers and undermines their health and safety.  In comparison, research into the impact of municipal laws on sex work has been limited. This paper draws on interviews with sex workers and owners of businesses massage parlours in exploring how municipal bylaws affect the working situations and vulnerability of Chinese sex workers employed in massage parlours in Toronto.   

 

Inspection, contrôle et racisme: Mettre en péril la vie des travailleuses du sexe chinoises par les lois municipales à Toronto

Résumé

Le débat à propos de la règlementation du travail du sexe au Canada est surtout axé sur la loi criminelle et, en particulier sur comment la criminalisation du travail de sexe va a l'encontre des droits humains des travailleuses-eurs du sexe et crées des conditions qui met en danger leurs santé et sécurité. Par contre, peu de recherches ont été entreprises sur l'impact que peut avoir les lois municipales sur le travail du sexe. Cet article s'appuie sur des entrevues menées auprès de travailleuses du sexe et des propriétaires de salon de massage à Toronto afin d'explorer comment les lois municipales affectent les conditions de travail et la vulnérabilité des travailleuses du sexe chinoises qui travaillent dans des salons de massage.

Mots clefs: lois municipales; salon de massage; travailleuses du sexe chinoises


Keywords


municipal laws; massage parlours; Chinese sex workers

Full Text:

PDF